Bien vivre au Bois-d’Oingt – Parc du Clos Pichat : les idées proposées par les visiteurs pour son aménagement futur. Rendez-vous aux jardins- 2011- résultats de la boîte à idées et remarques des visiteurs en 2011…

 Rendez-vous aux jardins 2011

Parc du Clos Pichat – Le Bois-d’Oingt

Cette manifestation intitulée « Rendez-vous aux jardins » est organisée chaque année par le Ministère de la culture.

Cette année la commune du Bois-d’Oingt avait ouvert au public une grande partie du Parc du Clos Pichat le dimanche 5 juin 2011 de 9 heures à 18 heures.

Les conseillers municipaux accueillaient les visiteurs à l’entrée. Des visites guidées de l’intérieur de la maison ont été pilotées par M.Bernard Chaverot, adjoint chargé des travaux sur les bâtiments municipaux. M. Henri de Saint-Jean avait organisé et préparé cette manifestation. Il l’animait avec son orgue de Barbarie.

L’association «  Bien vivre au Bois-d’Oingt et en Pays Beaujolais » a tenu une permanence tout au long de la journée avec deux personnes présentes. Elle avait installé des panneaux d’exposition vers l’ancienne orangerie.

Ces panneaux reprenaient les thèmes proposés l’année précédente :

  • Un parc ou jardin public : à quoi et à qui cela peut-il servir ?

  • Quelle utilisation pour ce parc, propriété de la commune du Bois-d’Oingt ?

Les réponses des visiteurs de l’année précédente à ces questions étaient affichées, avec le compte-rendu transmis aux élus par l’association en 2010. La boîte à idées était également présente pour permettre aux visiteurs qui n’avaient pas pu venir l’année précédente de donner leur avis.

Le beau temps ainsi qu’une inscription sur les prospectus distribués par les organisateurs régionaux de cette manifestation, ont permis une affluence importante des visiteurs. Cinq cents personnes environ ont été comptabilisées par les élus, dont la moitié extérieure à la commune: un vrai succès.

Le dialogue avec les visiteurs autour des panneaux d’exposition a été intéressant et il a apporté un plus évident à ceux qui se sont déplacés pour cette visite. Ils avaient là l’occasion d’imaginer ce que pourrait devenir ce lieu et de se l’approprier.

Ce compte-rendu regroupe et recopie les nouvelles réponses écrites des visiteurs.

« Le Bois-d’Oingt manque de parc public. Le seul actuellement ne peut accueillir que quelques enfants en bas âge qui vont jouer sur le terrain de basket avec les plus grands au risque de se faire mal. De même l’accès à ce parc n’est pas très simple pour les personnes à mobilité réduite. Il me semble qu’il pourrait être judicieux de procéder à l’aménagement du clos Pichat par phases pour pouvoir faire face financièrement à ces aménagements. Donc une partie du Clos en parc avec des bancs et des jeux pour les jeunes enfants serait la bienvenue. »

« Parc public ouvert en journée pour permettre aux enfants et mamans de se détendre, pique-niquer, au lieu d’aller au petit parc qui n’en est pas un ! en sortie d’école…Pataugeoire municipale pour enfants…coin détente pour parents…salle pour concerts jeunes artistes et autres manifestations…ouvert à la jeunesse… crèche… parc enfants… »

« Pourquoi ne pas prévoir l’implantation de la médiathèque ? signé M. Chantreuil et M. Lelarge . »  

«  Faites-en un musée de la vie traditionnelle en Beaujolais…+un restaurant communal. »

« CE PARC EN PLEIN VILLAGE DOIT RESTER UN ENDROIT CALME ET REPOSANT POUR TOUS SES VISITEURS --- ET RIVERAINS. » signé un habitant du Bois-d’Oingt

« Dans un premier temps ouvrir au public les samedis et dimanches après préparation et aménagement… Développer fleurs et petites plantations… Pour les manifestations publiques bien cibler l’endroit, attention aux dégradations… » 

«  Conserver le parc et ses installations anciennes (parc-jardin public ?)… aménager les grands espaces en coins plus intimes (beaucoup d’exemples dans les jardins visités pendant les 3 jours et les châteaux alentours !)- La maison : y transporter la médiathèque ?en tout cas espace culturel (et social ?) ouvert à tous. Belle idée d’avoir fait visiter ce bel endroit. Nous reviendrons pour admirer la suite donnée… Bon courage»

« Ce parc est magnifique. Vous avez encore du travail Bon courage »

« Le devenir du parc ? Laisser le parc en l’état actuel…Mettre aussi quelques fleurs vivaces… »

« Parc-promenade ouvert au public. Ce modèle existe déjà ailleurs (ex : château d’Aurec-s-Loire 43110) : même situation qu’au Bois-d’Oingt (centre village-chef-lieu de canton- proximité campagne). C’est devenu un lieu de promenade, rencontre, passage… attraction touristique par la simple conservation de ce qui existe déjà. Sans ajouts de jeux ou autres. C’est aussi un lieu de rencontre inter générationnel… A conserver et à préserver. Remarque : dans un deuxième temps l’habitation pourrait être ouverte partie par partie. »

« Ouvert plus souvent… »

Il faut ajouter à ce compte-rendu des remarques orales de certains habitants du Bois-d’Oingt s’étonnant que la commune ne l’ouvre pas au public et quelques critiques sur le mauvais entretien et les dégradations apportées par les chèvres.

A noter que les demandes et propositions faites cette année et l’année dernière concluent pour la plupart à un maintien en l’état du parc avec peu d’aménagements, ce qui permettrait de l’ouvrir au public avec peu de frais pour la commune.

Pour l’association « Bien vivre au Bois-d’Oingt et en Pays Beaujolais »






Joomla templates by a4joomla