Construire une nouvelle église au Bois d'Oingt en 1868 - Journées européennes du patrimoine- 19 septembre 2021. visite guidée à 15h

Texte de présentation par Marie-France Rochard = une visite à l'occasion des JEP;

qui sera suivie d'un autre rendez-vous en mars:

Rendez-vous le 6 mars 2022 pour approfondir le sujet :

photos anciennes et échanges à 15 h.

 Une église devenue trop petite

Dans la deuxième moitié du 19e siècle, se pose au Bois-d'Oingt, le problème d'une église trop petite et insalubre.

La commune est devenue chef-lieu de canton après la Révolution et sa population a augmenté.

Datant du 12e siècle, l' église a été agrandie par des ajouts successifs. Mais elle est située sur un petit terrain, avec le cimetière mitoyen et elle est entourée de maisons construites à l'intérieur des remparts. Il n'y a plus d'espace.

Il est nécessaire de construire une nouvelle église. Où ?

Il faut trouver un terrain.

Il faut réunir les financements par des souscriptions privées.

Bois d'Oingt, église 1868

la nouvelle église dominera le village

cliquer pour agrandir

La visite proposée par l'association Bien vivre au Bois-d'Oingt ce dimanche 19 septembre

vous révèlera les difficultés rencontrées pour décider du meilleur emplacement et pour réunir le budget nécessaire.

A cette époque, les églises dépendent de la Fabrique, conseil de paroisse, qui gère les dépenses.

voir le programme de la visite
cliquer

 Une réalisation qui a bouleversé le village dans les années 1865-1868- complétée en 1873 par la construction du clocher et vers 1890, de la sacristie. Une église consacrée le 4 septembre 1868.

 Quel emplacement ? Trouver le terrain. Quel architecte ? quels matériaux ? quelle décoration intérieure ? Une nouvelle route est construite (vers les Ponts-Tarrets). Les souscripteurs (budgets entièrement privés) financent la construction et la décoration- Une propriété de la Fabrique (conseil de la paroisse) jusqu’en 1905. Après la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905, l’église devient propriété de la commune qui a en charge l’entretien du bâtiment depuis cette date.

 Un peu d’histoire d’après l’Abbé Bérard

 Antoine Rigaud a été prêtre au Bois-d’Oingt de 1857 à 1880. Nommé pour faire aboutir la construction d’une nouvelle église, en remplacement de l’ancienne devenue vétuste, il parvint à réaliser ce projet en 1868. Le bâtiment principal fut achevé en deux ans

 En 1873 construction du clocher et mise en place de l’horloge. Les cloches de l’ancienne église= la plus ancienne date de 1533 – les autres cloches anciennes furent fondues à la Révolution pour l’effort de guerre- deux autres cloches ont été achetées ensuite : l’une en 1823 (la plus petite), l’autre en 1845 (La plus grosse : 1527 kilos)

 Fleury Lafond était curé depuis 1883- sous son autorité : mise en place des boiseries du chœur en chêne de Hongrie, construction de la sacristie avec sa crédence, décoration des colonnes avec des chapiteaux.

 L’abbé Alexandre Bérard était vicaire au Bois-d’Oingt. Il a publié son ouvrage « Le Bois d’Oingt à travers les âges » en 1902.

chevet église Bois-d'Oingt, soleil couchant

 chevet de cette église construite en 1868, par l'architecte Claude Anthelme Benoit

architecte de la ville de Lyon

cliquer pour agrandir

L’histoire de l’église s’est poursuivie ensuite. L’intérieur a été enduit, puis refait dans les années 1960, les pierres mises à nu sur certaines parties et les vitraux du chœur remplacés.

 Rendez-vous le 6 mars 2022 pour approfondir le sujet :

photos anciennes et échanges à 15 h.

 

 

 

Joomla templates by a4joomla