Transition énergétique: la loi inquiète les associations de protection du patrimoine. Février 2015 : En discussion au Parlement, cette loi qui oblige à isoler les façades par l'extérieur, peut avoir des conséquences graves...

voir le site du groupe des associations de sauvegarde du patrimoine, dit G8 Patrimoine :

http://www.sppef.org

 

 Des façades qui disparaitraient uniformément sous des matériaux isolants...

Que deviendraient nos façades en pierres dorées ?

Partout en France, les associations s'inquiètent...

La Fédération Patrimoine-Environnement proteste:

"L’esprit général  du chapitre qui contient cet article est de faire en sorte que tous les logements soient, à terme, sans déperdition d’énergie. L’une des techniques destinées à parvenir à cet objectif est dite « de l’isolation par l’extérieur ». Il s’agit d’emballer l’immeuble, façades comprises, dans un bâti de matériaux isolants vendus par des entreprises spécialisées. L’article 3 voté par les députés interdisait aux autorités compétentes, essentiellement le maire, de s’opposer à cet « emballage » en se fondant sur les protections patrimoniales existantes dans les ZPPAUP ou AVAP et les aires de protection des monuments historiques ou même les prescriptions des PLU. Les députés, malgré l’intervention du ministère de la Culture en amont du débat, n’avaient accepté qu’une exception : les secteurs sauvegardés."

 De surcroît, tous les professionnels ont pointé du doigt que cette isolation était, dans les immeubles en matériaux traditionnels, directement contraires aux objectifs poursuivis et dangereux pour la pérennité des immeubles qui se seraient trouvés dans l’impossibilité de bénéficier du phénomène d’inertie qui est la respiration de ces maisons : une sorte de catastrophe générale pour l’esthétique de la France, doublée d’une catastrophe énergétique..."

voir le texte de Patrimoine environnement (cliquer)

l'Association "Maisons Paysannes de France" s'inquiète

 

Voir un texte de l'association

 

Joomla templates by a4joomla