LGV-POCL : Le Bois-d’Oingt (Rhône)- résolution – 8 novembre 2012

Le conseil municipal du Bois-d’Oingt s’est prononcé sur le projet POCL... les communes du sud Beaujolais prennent position l’une après l’autre contre ce projet de nouvelle LGV.

 Voir aussi la liste des communes qui se sont prononcées. Nous la compléterons au fur et à mesure que nous serons informés.

Voici la résolution adoptée :

 Le Conseil Municipal du Bois-d’Oingt fait part de son opposition résolue au projet de ligne à grande vitesse Coeur de France (Paris Orléans Clermont Lyon) dont Réseau Ferré de France envisage le passage à travers le pays des Pierres Dorées.

Un tel ouvrage dénaturerait gravement un pays réputé pour la beauté de ses paysages et de ses villages, et compromettrait irrémédiablement les atouts touristiques qui lui sont indispensables notamment pour faire face à la crise viticole.

Seul un intérêt général majeur pourrait justifier une telle atteinte à l’environnement. Or ce projet ne peut être considéré comme y répondant.

 En l’état des finances publiques, le financement de la construction de cette ligne à grande vitesse – dont l’apport effectif aux économies locales parait largement illusoire- ne pourrait se faire qu’au détriment de lignes locales et régionales dont les habitants de la région ont le plus grand besoin si l’on veut éviter l’asphyxie des routes. La collectivité risque également de devoir supporter le déficit d’exploitation au seul profit de quelques uns, toujours au détriment du plus grand nombre.

 Le Conseil Municipal du Bois-d’Oingt appelle de ses vœux l’abandon de ce projet inadapté aux vrais enjeux et destructeur d’environnement, et la mise en œuvre d’une politique ambitieuse de transports locaux et régionaux.

Résolution adoptée par le Conseil Municipal du Bois-d’Oingt- 8 novembre 2012

Joomla templates by a4joomla