Paysages et énergies 2021-Pas de solution miracle -  juin 2021

Lire l'article de la fédération Patrimoine-Environnement:

http://www.patrimoine-environnement.fr/edito-patrimoine-environnement-paysages-pompili-eoliennes/

Il s'agit de l'implantation d'éoliennes et des atteintes aux paysages.

La participation citoyenne n'existerait pas dans ces domaines

" Mais s’il est question de paysages et d’environnement, nous sommes au cœur de notre mission, que nous exerçons en experts, au moins autant que les membres de la fameuse conférence citoyenne. Et pourtant, malgré la très forte connotation politique de cette nouvelle Révolutionnaire) nous nous rejoignons sur un point des 150 propositions formulées par cet aréopage : je cite : « Participation des citoyens, entreprises locales, associations locales, collectivités locales, aux projets d’énergie renouvelable ».

Cette proposition nous est familière à nous, acteurs historiques de la démocratie participative et défenseurs de l’article 7 de la Charte de l’Environnement promulguée dans le préambule de notre Constitution. Elle nous autorise à formuler d’après ce que nous voyons sur le terrain un constat à rajouter ... Non, les français ne sont pas favorables à 80% à l’implantation d’éoliennes dans leur paysage.

Nous affirmons aussi qu’à notre connaissance, pas une seule association locale n’a, à ce jour, été invitée à participer à un projet d’énergie renouvelable.

Nous constatons encore que dans le projet de loi présenté à l’assemblée nationale le mot association n’est pas prononcé et que les collectivités en dehors de la région ne se voient pas offrir, ni par le gouvernement, ni par sa majorité une place dans le processus décisionnel.

Edito de Alain de la Bretesehe,
Président de la fédération Patrimoine-Environnement

Les mêmes arguments pourraient s'appliquer aux panneaux photovoltaïques posés sur les toits des villages et des bâtiments couverts de tuiles.

  • des opérations non rentables (un équilibre financier qui ne peut s'atteindre qu' avec les subventions de l'Etat pour le prix de  rachat de l'électricité produite
  • des publicités trompeuses qui vous agressent à chaque clic sur internet, ou avec des appels téléphoniques
  • une courte durée de vie pour la production
  • des déchets dont on ne saura que faire
  • des paysages modifiés
  • une part qui restera très faible des besoins en électricité locale
  • "Le jeu n'en vaut pas la chandelle"

Ne pas multiplier les implantations

  • Choisir les opérations les plus rentables sur les bâtiments industriels et les zones d'activité
  • Choisir des installations au sol dans des zones déjà défigurées, des friches industrielles
  • Faire des opérations test et évaluer les coûts et les résultats
  • Ne pas se précipiter

Qui nous a parlé récemment de ces champs d'éoliennes laissés à l'abandon aux Etats-Unis ?

 

Joomla templates by a4joomla