Robert BRAYMAND- Villefranche-s-Saône-  03-12-2011 – A497

Le Beaujolais c’est un ensemble, c’est un tout qui marie des éléments indissociables comme Le vignoble-Le patrimoine- Le paysage. La Directive territoriale de l’aire métropolitaine lyonnaise insiste sur la préservation du Beaujolais qualifié de « Cœur vert de l’agglomération lyonnaise» qu’elle définit ainsi...

 

 Extrait texte DTA "Les coeurs verts de l'agglomération lyonnaise «  Ces territoires grands, majoritairement non bâtis, bénéficient d'un patrimoine naturel, paysager et écologique remarquable qui donne une personnalité unique non seulement aux communes directement concernées mais aussi à toute la métropole…

 Les coeurs verts doivent avoir un développement, plus qualitatif que quantitatif, qui maintient la vie rurale, protège et valorise le patrimoine agricole et écologique. Le potentiel économique agricole de ces secteurs sera à conforter et leur ouverture aux activités complémentaires d'accueil touristique sera favorisée.

 Dans les coeurs verts, le maintien des unités paysagères et celui des continuités biologiques sont fondamentaux. C'est pourquoi les grandes infrastructures de transport se localisent sauf exception dûment justifiée à l'extérieur des cœurs verts. »

 La DTA retient dans son projet 7 priorités dont celle-ci : « Mettre en œuvre une politique permettant de conserver et de valoriser les espaces naturels et agricoles majeurs… » On trouve encore dans la DTA : « Le territoire de la DTA présente de nombreux ensembles paysagers remarquables à dominante rurale, (Pierres dorées entre autres), qui offrent un fort potentiel pour les loisirs de proximité, et constituent des sites d’intérêt régional. »

 Le Beaujolais c’est un ensemble, c’est un tout qui marie des éléments indissociables comme Le vignoble-Le patrimoine- Le paysage- Le tourisme d’affaire en tire parti (les chambres d’hôte se multiplient et sont de plus en plus fréquentées) - Les Lyonnais bénéficient de la qualité des paysages : il n’y a qu’à voir le nombre croissant de randonneurs toutes les fins de semaine.

 Le désenclavement de Roanne ne passe obligatoirement par la liaison directe avec Lyon. Une ligne TGV, à travers le Beaujolais des Pierres Dorées, par les nuisances qu’elle engendre, détruit tous les efforts des acteurs qui cherchent à développer les activités touristiques fondées sur la viticulture, les paysages dans le Beaujolais des Pierres Dorées

Joomla templates by a4joomla